Kan

Kan

Tra m’emañ o klask pareañ e galon rannet, e skoulm ur soner war ar straed darempredoù gant ur plac’h nevez deuet eus ar Republik Tchek. Kanañ a ra hi ivez, ha seniñ piano. Nac’hañ a ra kemer plas e zousig, met reiñ a ra kalon dezhañ da enrollañ e ganaouennoù, da vont pelloc’h gant ar sonerezh hag adkavout e garantez kollet.

Peu de temps après le départ de sa petite amie, un musicien de rue se lie d’amitié avec une jeune femme immigrée, aussi chanteuse et pianiste. Sans répondre à ses avances, elle l’encourage et consent tout de même à enregistrer quelques chansons avec lui.

Une fable musicale et enchantée dans le Dublin qui survit, récompensé par le public au festival de Sundance en 2007.

No Comments

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.